Menu

Article

05 Novembre 2021

1 min.
UDEM TLMADESBAS RGB 1200x630 Thumbnail Article07 v1

Quelques mots, une attitude et des gestes encourageants peuvent parfois changer la journée d’une personne, qu’elle aille bien ou qu’elle traverse des moments difficiles. Ce guide vise à outiller les personnes qui souhaitent adopter une attitude bienveillante dans leurs interactions avec la communauté étudiante. 

Quand ça va bien ou lorsque la santé mentale est en équilibre

Une personne étudiante qui va bien peut paraître :

  • détendue;
  • calme;
  • nuancée dans ses propos;
  • de bonne humeur;
  • confiante en ses capacités à faire face à sa situation;
  • investie dans ses projets.

Les attitudes à privilégier sont les suivantes :

  • Accueillez cette personne et intéressez-vous à elle;
  • Soulignez ses efforts et ses succès;
  • Formulez des encouragements.

Quand ça va moyennement bien ou lorsque la santé mentale est vulnérable

Une personne étudiante qui va moyennement bien peut paraître :

  • fatiguée;
  • un peu découragée;
  • un peu nerveuse;
  • en doute sur ses capacités à faire face à sa situation.

Les attitudes à privilégier sont les suivantes :

  • Accueillez cette personne et intéressez-vous à elle;
  • Laissez-la s’exprimer en montrant que vous l’écoutez (en la regardant ou à travers des hochements de tête, par exemple);
  • Résumez ses propos pour vous assurer que vous vous comprenez bien (en d’autres termes… si j’ai bien compris, par exemple);
  • Soulignez ses efforts et ses succès;
  • Encouragez-la à ne pas lâcher;
  • Reconnaissez et appréciez ses efforts de demande d’aide si elle se confie à vous.

Quoi faire?

Au besoin, proposer à cette personne de rencontrer une personne sentinelle ou une personne paire aidante.

Quand ça ne va pas bien ou lorsque la santé mentale est en détresse

Une personne étudiante qui ne va pas bien peut paraitre :

  • dépassée;
  • impuissante;
  • en pleurs;
  • en panique;
  • abattue;
  • paralysée par sa situation;
  • découragée;
  • repliée sur elle-même;
  • silencieuse;
  • anxieuse;
  • découragée et prise avec des pensées suicidaires occasionnelles;
  • volubile.

Les attitudes à privilégier sont les suivantes :

  • Accueillez cette personne et intéressez-vous à elle;
  • Laissez-la s’exprimer en montrant que vous l’écoutez (en la regardant ou à travers des hochements de tête, par exemple);
  • Résumez ses propos pour vous assurer que vous vous comprenez bien (en d’autres termes… si j’ai bien compris, par exemple);
  • Encouragez-la à ne pas lâcher;
  • Reconnaissez et appréciez ses efforts de demande d’aide si elle se confie à vous.

Quoi faire?

Invitez ou accompagnez la personne :

  • À téléphoner à la ligne 24/7 du Programme Mieux-être: 1-833-851-1363;
  • À contacter une personne sentinelle ou une personne paire aidante;
  • À consulter la plateforme toutlemondeadesbas.ca pour trouver une ressource sur le campus ou à l'externe;
  • Au besoin, à prendre rendez-vous au Centre de santé et de consultation psychologique en urgence.

Que vous soyez une personne étudiante ou employée, informez la personne gestionnaire de votre unité académique ou administrative.

Si vous êtes membre du personnel de l’UdeM, vous pouvez :

  • Contacter la ligne 1-PSY (réservée exclusivement pour le personnel et les personnes sentinelles ou paires aidantes de l’Université de Montréal) (poste 1779 ou 514-343-1779).

Quand ça ne va vraiment pas bien ou lorsque la santé mentale est en crise

Une personne étudiante qui ne va vraiment pas bien peut paraître :

  • revendicatrice (ne laisse pas parler l’autre, blâme, crie);
  • intoxiquée;
  • profondément découragée avec un réel désir de mourir pouvant constituer une menace à sa vie;
  • être une menace pour autrui;
  • incohérente dans son discours.

Les attitudes à privilégier sont les suivantes :

  • Accueillez cette personne et intéressez-vous à elle;
  • Laissez la personne s’exprimer;
  • Faites des gestes lents;
  • Gardez un ton calme.

Quoi faire?

  • S’il y a menace pour la vie, contactez le 911, puis la sûreté de l’UdeM si vous êtes sur le campus (poste 7771 ou 514-343-7771);
  • En toute circonstance, si vous ne vous sentez pas à l’aise d’interagir avec une personne étudiante en état de crise, contactez immédiatement la sûreté (poste 7771 ou 514-343-7771);
  • Informez la personne gestionnaire de votre unité académique ou administrative.

Que vos interactions soient avec une personne qui va bien, moyennement bien, pas bien ou vraiment pas bien, il est primordial de savoir reconnaître et mettre vos limites à aider. Et lorsque vous le ferez, pensez à aller chercher de l’aide à votre tour.

Parce que tout le monde a des bas, n’attendez pas avant de faire preuve de bienveillance envers les personnes de votre entourage, à commencer par vous.

Articles apparentés